Le plan d’épargne retraite, qu’est-ce que c’est ?

Le plan d’épargne retraite (PER), c’est quoi ? Vous avez déjà entendu ce mot à de nombreuses reprises et vous vous interrogez encore sur son sens ou bien même son utilité. Sachez tout d’abord qu’il est parfaitement normal que vous vous posiez ces questions : le plan épargne retraite n’a vu le jour qu’en 2019, lors de la loi Pacte, en remplacement de tous les dispositifs d’épargne existants pour préparer votre retraite. Alors pas d’inquiétude ! Mais comment le plan d’épargne retraite fonctionne-t-il et comment en ouvrir un ? Restez avec nous jusqu’au bout, on vous explique tout ça.

pexels maitree rimthong 1602726
Le plan d’épargne retraite (PER), un dispositif très simple pour vous envisager sereinement votre avenir !

À qui le plan d’épargne retraite s’adresse-t-il ?

Tout d’abord, avant d’étudier le public cible du plan d’épargne retraite (que nous appelerons PER par la suite), il faut bien comprendre son mode de fonctionnement. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le PER se divise en trois catégories, toutes déstinées à un type de profil différent.

  • D’une part, il y a ce que l’on appelle le PER individuel (PERIN) qui est à la disposition d’absolument tous les particuliers. Entendez par là qu’il vous suffit de vous adresser à votre banque ou à n’importe quel assureur pour en ouvrir un. Historiquement parlant, vous ou vos parents ont pu le connaître sous deux appelations différentes : plan d’épargne retraite populaire (PERP) ou contrat Madelin.
  • D’autre part, il y a le PER collectif (PERCOL), anciennement le plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO). C’est un plan d’épargne retraite à disposition des salariés de toust ypes d’entreprises qui souhaitent épargner via un ponctionnement direct sur leur salaire. Bien évidemment, il n’y a absolument aucune obligation d’y souscrire, mais selon votre organisation budgétaire et la gestion de vos finances personnelles, cela peut être un gros plus.
  • Enfin, on peut parler du PER catégoriel (PERCAT) qui est obligatoire et dans la plupart des cas, reservé à certaines catégories de salariés.

Vous l’avez donc saisi, le plan d’épargne retraite couvre un périmètre plus large que ce à quoi on pourrait penser. Mais il faut bien garder en tête qu’il s’agit d’un bel outil pour optimiser la gestion de vos finances personnelles : contrairement à certains investissements, il s’agit là d’une valeur sûre. On va maintenant vous expliquer comment fonctionne le plan d’épargne retraite.

Comment le plan d’épargne retraite fonctionne-t-il ?

Vous vous posez sûrement la question de la gestion du plan d’épargne retraite. Comment ça se passe ? Est-ce à vous de choisir sur quels produits financiers vos épargnes vont être investies, si oui, quand, comment, de quelle manière ? Dans la réalité, la gestion d’un PER est bien plus simple que ça :

Différents formats de contrats bien distincts existent, vous vous en doutez, au même titre que différents types d’établissements vous proposent ce support d’épargne. Néanmoins, dans la grande majorité des cas et sauf objection de votre part, la gestion des sommes que vous verserez sur votre PER sera automatisée.

Dans la pratique :

  • C’est un dispositif d’investissement classique qui va s’adapter à votre horizon de placement, dans le cas d’une gestion pilotée. Pour faire simple, si vous prévoyez de partir à la retraite d’ici à quelques années, les sommes sont investies sur des supports peu risqués qui vous permettront de récupérer (en principe) l’entièreté de votre capital avec un petit rendement. A contrario, si vous démarrez votre carrière ou que vous n’envisagez pas de partir à la retraite avant plusieurs années, votre argent va être placé sur des supports plus (voire beaucoup plus) risqués, qui vous permettront d’accéder à des rendements plus intéressants à terme.
  • Dans le cas d’une gestion libre, vous choisissez vous même les supports d’investissement de votre plan d’épargne retraite. Si vous faites le choix de cette option, on vous conseille bien évidemment d’avoir des connaissances en finance, qui plus est en investissement. L’inverse serait très dangereux.

Comment utiliser son plan d’épargne retraite ?

  • Pour alimenter votre plan d’épargne retraite, c’est très simple. Il vous suffira de procéder à des versements selon les termes du contrat de votre PER : versements personnels ou volontaires (exclusivement pour les PER individuels), versements provenant de l’intéressement à la performance de l’entreprise, versements provenant de la participation aux bénéfices, etc.
  • Pour débloquer votre plan d’épargne retraite et récupérer votre capital initial ainsi que votre plus value (dans le meilleur des cas), cela se fait normalement lors de votre départ à la retraite. Dans la forme, vous pouvez demander à percevoir cet argent sous forme de capital ou de rente (en mensualités par exemple). Un mélange de ces deux options est aussi possible. Attention, pour percevoir le capital de votre plan d’épargne retraite, il existe des exceptions bien spécifiques : décès du conjoint, invalidité du titulaire ou de l’un de ses enfants, surendettement, achat d’une résidence principale, cessation d’activité non salariée du titulaire, expiration du droit au chômage.

Points importants à savoir sur les différents plans d’épargne retraite

Le PER individuel

Dès lors que votre plan d’épargne retraite individuel sera ouvert, la banque ou assurance qui aura retenu votre attention devra obligatoirement vous notifier des différentes caractéristiques en place (fiscalité, type de gestion), en conformité avec les règlements de l’AMF et de l’ACPR. À ce titre, chaque année, en version électronique ou papier – selon votre choix – vous pourrez accéder à l’évolution de votre plan épargne retraite, sa performance ou encore les frais appliqués ou latents.

Cinq ans avant votre départ à la retraite, il vous sera possible de vous renseigner sur les procédés de récuparation de votre argent, auprès de votre gestionnaire.

Le PER collectif

Cette fois, c’est à votre employeur de vous notifier par écrit des dispositifs d’épargne en place au sein de l’entreprise. C’est obligatoire. Au même titre que le PER individuel, chaque année, en version électronique ou papier – selon votre préférence – vous pourrez accéder à l’évolution de votre plan épargne retraite, sa performance ou encore les frais appliqués ou latents. Enfin, votre employeur devra être en mesure de vous renseigner sur les modes de sortie du plan épargne retraite dès la cinquième année précédant votre départ.

Le PER catégoriel

Dans le cas où vous y êtes éligible, c’est encore à votre employeur de vous notifier par écrit des dispositifs d’épargne en place au sein de l’entreprise. C’est obligatoire. Au même titre que le PER individuel et le PER collectif, chaque année, en version éléctronique ou papier – selon votre préférence – vous pourrez accéder à l’évolution de votre plan épargne retraite, sa performance ou encore les frais appliqués ou latents. Comme pour le PER collectif, vous serez en mesure d’en savoir plus sur la sortie du plan d’épargne retraite à partir de la cinquième année précédant votre retraite.

Nous espérons vous avoir aidé ! Le sujet de la gestion des finances personnelles est une véritable problématique pour une majeur partie des Français. Toute l’équipe Origame est entièrement mobilisée à vos côtés pour vous accompagner sur ce sujet, et pour vous aider à trouver la sérénité financière.

À très bientôt sur Origame !

Laisser un commentaire