Crise de l’énergie : Comment éviter la flambée des prix ?

Depuis plusieurs jours, une crise de l’énergie a fait son apparition et va changer considérablement le marché de l’énergie en France comme à l’international. Un exemple frappant en Belgique avec le groupe chimique BASF qui vient d’annoncer une baisse de sa production d’ammoniac sur son site d’Anvers en particulier, la raison ? La hausse des prix du gaz et l’impact trop important sur leurs activités.

Au Dutch TTF, le point d’échange virtuel pour le gaz naturel en Europe, le prix du mégawatt-heure a plus que quadruplé entre le 31 décembre 2020 et le 27 septembre 2021 en passant de 16,74€ à 76,5€.

Graphique montrant la flambée des prix du gaz et de l'énergie

Même constat pour l’évolution du prix de l’électricité mais dans une moindre mesure. Le prix de l’électricité a plus que doublé depuis janvier 2021 en passant la barre des 100€ le mégawattheure début septembre contre 47€ le 1er janvier 2021

Selon le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, la crise de l’énergie est due à plusieurs évènements :

  • La crise du Covid-19 qui a retardé les maintenances des centrales nucléaires diminuant l’offre en électricité.
  • La fermeture de puits de pétrole, qui provoque une baisse de l’offre.
  • La météo : L’Europe possède beaucoup d’énergies renouvelables et ces dernières semaines, il n’y a pas eu suffisamment de vent”.
  • La dépendance des pays européens au gaz russe : Moscou est soupçonné de rationner volontairement les fournisseurs européens.
  • Reprise de la demande d’énergie au niveau mondial

Une crise de l’énergie qui frappe le Royaume-Uni de plein fouet

Les Britanniques ont été impactés par une flambée des prix du gaz et les conséquences sont violentes. Le prix du gaz a augmenté de 70% sur le mois d’août seulement. Une hausse de prix record qui a impacté lourdement la facture énergétique des foyers britanniques. La situation au royaume uni a provoqué déjà plusieurs faillites de petits fournisseurs. Ces derniers se retrouvent bloqués par les plafonds mis en place sur le tarif réglementé et ne peuvent donc pas répercuter totalement la hausse des prix du gaz sur le consommateur.

Hausse de prix de l’énergie : chèque énergie

Depuis maintenant presqu’un an, les tarifs du gaz et de l’électricité sont en constante augmentation. Cette évolution des prix des différentes énergies ne représente pas une bonne nouvelle pour le portefeuille des Français. Malheureusement, cette situation pourrait durer tout l’hiver toujours selon Thierry Breton, le commissaire européen au marché intérieur. Cette mauvaise nouvelle devrait avoir un impact bien visible sur les factures. Pour venir en aide aux foyers les plus modestes, Jean Castex a annoncé la remise d’un chèque énergie supplémentaire d’une valeur de 100€.

Comment minimiser l’impact des hausses de prix sur sa facture ?

Pour minimiser la hausse des prix du gaz et de l’électricité, nous vous conseillons de choisir une offre de gaz et d’électricité à prix fixe garanti pendant un an comme le fait notamment le fournisseur ENI. En choisissant une offre fixe, vous garder le même tarif pendant un an. Ce qui est très avantageux dans un contexte comme celui-là où le prix est en évolution constante et donc où le kwh en décembre 2021 sera plus cher qu’aujourd’hui.

Si vous souhaitez plus de conseil pour trouver la bonne offre pour réduire vos dépenses en énergie, vous pouvez utiliser notre application Origame. Vous choisissez votre offre et Origame s’occupe des démarches administratives.

Laisser un commentaire