Facturation au réel ou facturation par estimation ?

On sait tous à quel point il est difficile de comprendre sa facture d’électricité. Mais également de savoir comment le montant est déterminé par les fournisseurs d’énergies. 

Pour vous qui voulez réussir à décoder votre facture d’électricité, nous avons écrit un super article pour vous aider à comprendre votre facture d’électricité

Et pour vous qui aimeriez savoir comment sont calculés les montants sachez que vous avez la possibilité de choisir le modèle de calcul : soit une facturation au réel soit par estimation. On vous explique !

Les types de facturation d’électricité

Attention, le mode de facturation est à différencier du mode de paiement. Le mode de paiement est le moyen de paiement utilisé : prélèvement automatique, chèque, carte etc) 

Il existe deux modèles de facturation. 

Louis de Funès soupire

La facturation par estimation 

Le modèle le plus utilisé par les fournisseurs d’énergies et le plus classique est la facturation par estimation. 

Votre fournisseur calcule l’estimation de votre consommation d’énergie à partir des critères cités ci-dessous : 

  • Si votre Chauffage est gaz ou électrique ;
  • Si votre eau chaude est au gaz ou à l’électrique ;
  • Si votre mode de Cuisson gaz ou électrique ;
  • Selon l’isolation du logement ;
  • Selon la surface du logement ;
  • Selon le nombre d’occupants ;
  • Selon le type et le nombre d’appareils électroménagers présent dans le logement.

Toutes ces informations permettent au fournisseur d’estimer votre consommation d’énergie. Afin d’obtenir une mensualité votre fournisseur calcule votre consommation totale sur l’année en tenant compte des variations (en hiver vous chaufferez votre logement mais pas en été par exemple). Puis en divisant la consommation totale par le nombre de mois votre fournisseur obtient la mensualité que vous lui devez. 

Des réajustements ont lieu après plusieurs mois au cas où l’estimation est trop éloignée de votre consommation. 

Avant le 12ème mois un technicien fait un relevé de votre compteur et transmet les données à votre fournisseur. Puis 2 situations existent : 

  • Vous avez consommé au-delà de l’estimation effectué. Dans ce cas-là votre fournisseur vous envoie une facture de régularisation que vous devez régler ;
  • Vous avez consommé en deçà de l’estimation. Votre fournisseur doit vous rembourser du trop-perçu.

En résumé : les paiements sont donc fixes et mensualisés sur 11 mois, et la facture du 12ème mois comprend la régularisation.

Facturation au réel 

Le second modèle est la facturation au réel. Le principe est simple. Comme son nom l’indique vous ne payez que ce que vous avez consommé

Cela demande un peu d’implication de votre part (pas besoin d’avoir un double diplôme Centrale et Polytech ne vous inquiétez pas). Il faut que chaque mois vous preniez en note le relevé du compteur et que vous envoyez ces données à votre fournisseur par téléphone ou sur le site internet dédié. 

Homme qui tient un livre

Si vous disposez d’un compteur Linky : 

Les compteurs Linky évitent de faire cette démarche car cela opère un prélèvement automatique des informations de votre compteur

Comment faire le relever de son compteur ? 

Si votre compteur n’est pas un Linky il peut être soit dans votre lieu d’habitation soit à l’extérieur de celui-ci. Il faut chercher un boitier bleu avec des chiffres qui changent constamment. Puis il vous suffit de lire le chiffre qui est indiqué en kWh

Pourquoi passer à la facturation au réel ? 

  • La facturation au réel à un avantage pour le consommateur : ce dernier peut facilement garder un œil sur sa consommation, et donc éviter les surcoûts car ce dernier est plus prudent sur sa consommation ;
  • En découle un avantage pour l’environnement : pour éviter les surcoûts les consommateurs ont tendance à moins chauffer par exemple et donc ceci se répercute directement positivement sur l’environnement ;
  • Enfin la facturation au réel évite les mauvaises estimations et donc la mauvaise surprise de la régulation en fin d’année.

Pourquoi garder la facturation par estimation ?

  • Certes il y a de plus en plus d’installation de compteurs Linky mais il n’y en a pas encore partout (Vous aussi vous êtes team ringard avec un vieux boitier bleu ? ). Dans ce cas si vous êtes fainéants de démarche administrative la facturation au réel n’est pas faite pour vous ;
  • De plus la facturation par estimation a l’avantage de vous faire payer le même montant mensuel. Ceci évite une hausse de votre facture pendant l’hiver, car entre le chauffage et l’éclairage la différence peut être réellement signifiante ;
  • Si vous n’êtes pas très doué au niveau administratif et que la gestion des comptes ce n’est pas votre truc, la facturation par estimation vous conviendra. Ce modèle à l’avantage de garder toujours le même montant. Vous savez à quoi vous attendre. Et il est donc plus facile de prévoir son budget.

Notre conseil pour choisir votre modèle : 

  • Nous vous conseillons de choisir la facturation par estimation quand vous êtes au chauffage électrique ;
  • Et la facturation par auto relève quand votre logement est chauffé par une autre énergie. Ou bien que vous n’occupez pas votre logement régulièrement, que vous faites des travaux avant d’emménager, etc.

Quel fournisseur choisir ?

Certains fournisseurs ne permettent pas de cumuler l’ensemble de leurs offres avec la facturation au réel. 

  • Mint énergie : Si vous souhaitez une facturation au réel il vous faut prendre l’offre Classic Green. L’offre 100% online ne permet d’utiliser ce modèle ;
  • PlanèteOui : Chez ce fournisseur la facturation au réel est compatible avec l’offre Safe et l’ offre en temps réel. En revanche ce n’est pas possible avec la formule éco ;
  • Total direct énergie : La facturation au réel est disponible uniquement pour l’offre Online. Pour bénéficier de l’offre classique ou l’offre verte vous devez utiliser la facturation par estimation ;
  • Engie : chez Engie chaque offre est disponible avec une facturation au réel. Et ce dans la mesure où vous êtes éligible à ce modèle. Les conditions d’éligibilité sont les suivantes :
  1. être client ENGIE pour le gaz naturel et/ou l’électricité ;
  2. avoir une adresse de contact renseignée ;
  3. ne pas être mensualisé ;
  4. avoir au moins un compteur non communicant ;

Outil pratique : pour estimer s’il est rentable de changer de fournisseur d’énergie, utilisez notre simulateur de consommation d’électricité ! 😘

Alors ? Vous avez fait votre choix ? 

Bart Simpson avec un ami

Laisser un commentaire